Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 11 oct 2019 17:47 

Les pépiniéristes wallons veulent relever le défi de la fourniture des plants pour les 4000km haies


Les pépiniéristes wallons se sont réunis ce mardi 8 octobre aux Pépinières de Louveigné, dans le cadre de l’Assemblée Sectorielle ‘Horticulture Ornementale’ du Collège des Producteurs. Le projet du Gouvernement wallon de planter 4000 km de haies et/ou 1 million d’arbres dans les 5 prochaines années était à l’ordre du jour. Les pépiniéristes wallons ont marqué leur ambition de démarrer une production de plants locaux pour répondre à cette nouvelle demande.

5 à 6 millions de plants nécessaires 
L’ambition du nouveau gouvernement wallon de planter 4000 km de haies dans les champs, espaces publics et terrains privés dans les 5 prochaines années, représente une fourniture nécessaire de 5 à 6 millions de plants d’ici 2024. La production des 65 essences éligibles pour les haies (sureau, aubépines, cornouillers,..) est actuellement limitée en Wallonie.
 
Une demande des producteurs de se positionner  
La probabilité que les plants utilisés pour le projet viennent de l’extérieur est donc grande. Avec pour conséquence le risque d’avoir des plants non adaptés à nos conditions pédoclimatiques, voire d’importer des maladies. C’est pourquoi les producteurs wallons sont demandeurs pour que les écotypes locaux et les plants produits localement soient favorisés. Cette proposition répondrait aussi aux intentions de la nouvelle déclaration de politique régionale, qui souhaite développer et favoriser les productions locales. 
 
Mise en place d’une filière
Le défi est immense car c’est une nouvelle filière qu’il faut créer. Elle démarre de la récolte de graines locales et de leur traitement par le comptoir forestier de Marche-en-Famenne. Ensuite, le producteur devra maîtriser la germination des graines des différentes essences et la culture sur 2-3 ans. Enfin, la courte période de plantation (50 jours par an à partir de début novembre) rythmera le travail des planteurs/entrepreneurs. Les pépiniéristes forestiers wallons sont demandeurs d’un encadrement technique pour les aider à relever ce challenge. Ils envisagent également de créer un label qui garantira l’origine et la production locales des plants ainsi que la reconnaissance de la valeur du de leur travail de nos pépiniéristes (Prix Juste).
 
En conclusion, les pépiniéristes wallons saluent cette initiative et se proposent comme partenaires pour la mener à bien.



  Flash Actua
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Pertes de récolte des pommes de terre confirmées aux Etats-Unis et Canada Lees meer
 
 
Le Guide MICHELIN Bib Gourmand Benelux 2020 Lees meer
 
 
Décret modifiant diverses législations en matière de bail à ferme Lees meer
 
 
100 indications géographiques européennes en ChineLees meer
 
 
M, le grand livre du Guide Michelin Lees meer
 
 
La CE lance un observatoire du marché du vin Lees meer
 
 
AOP: Vlees van het rood ras van West-VlaanderenLees meer