Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 25 déc 2022 12:14 

Évolutions des prix dans la chaîne alimentaire


Ces derniers mois ont vu une très forte hausse des cours des matières premières agricoles. Cette hausse est liée à de nombreux facteurs, mais on peut citer, parmi les principaux, les conséquences de la crise COVID qui a perturbé certains marchés, la hausse des prix des produits énergétiques et la guerre en Ukraine. Ces hausses du prix de la matière première et de l’énergie exercent un impact net sur les prix à la consommation des biens alimentaires.

à télécharger:
Bilan (3755.6 Kb)

Ce contexte actuel de forte inflation pose la question de la transmission des prix au sein des différentes filières de l’ensemble de l’agro-alimentaire belge et rend dès lors centrale l’analyse du niveau et de l’évolution des marges des différents secteurs.

La première partie de cette analyse présente l’évolution des prix à la consommation des produits alimentaires depuis 2010. Elle compare aussi ces évolutions avec celles des pays voisins.

Ensuite, la deuxième partie revient sur l’ensemble du secteur agro-alimentaire belge en présentant l’évolution des prix agrégés au niveau de chacun des trois maillons des filières : les cours des matières premières agricoles, les prix de production industrielle (prix de vente, ou PPI), et les prix à la consommation.

La troisième partie donne un aperçu historique de l’évolution des marges des différents secteurs des industries alimentaires et du commerce de détail. Ainsi, elle vise à identifier dans quelle mesure les secteurs étaient déjà fragilisés ou non avant le début de la période actuelle de tensions sur les coûts de production. L’accent sera mis sur la comparaison des situations avant la période du Covid et pendant la crise (2020 et 2021).

La dernière partie s’attache à examiner plus spécifiquement chacune des filières retenues, avec pour chacune de celles-ci, deux types d’analyse. La première est similaire à la deuxième partie de cette étude, c’est-à-dire une comparaison entre l’évolution des cours des matières premières principales pour la filière concernée avec l’indice des prix industriels de la classe d’activité en question et l’indice des prix à la consommation des produits issus de cette activité. Une comparaison est aussi proposée avec l’évolution de ces indices dans les trois pays voisins. La deuxième analyse se focalise sur une estimation de l’évolution des marges récentes aux niveaux de la production industrielle et du commerce de détail pour chacune de ces filières. Un modèle théorique, fondé sur la comparaison de l’évolution des coûts et des prix de vente, est proposé pour dégager les tendances. De cette manière, il est possible d’obtenir une première image de l’évolution des marges en 2022, image qui devra bien évidemment être confirmée quand les bilans comptables pour 2022 seront disponibles. L’exercice est réalisé pour le stade industriel de chaque filière et pour les produits finaux vendus au détail pour le stade de la distribution.

 


  Flash Actua
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Actiegroep Fruittelers et CepiFruit: action de sensibilisation pour un prix équitableLees meer
 
 
La besnoitiose chez les bovins achetés dans les autres Etats Membres de l’UELees meer
 
 
Conséquences de la guerre en Ukraine : croissance démographique en Belgique exceptionnelle en 2022Lees meer
 
 
Difficultés dans le secteur de l’arboriculture fruitière: facilités de paiement Lees meer