Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 06 sep 2021 18:19 

Le secteur belge de l’alimentation animale s’inquiète de la crise de l’élevage porcin


BFA, l'association belge de l'alimentation animale, est extrêmement préoccupée par la très mauvaise situation du marché dans le secteur de l'élevage porcin belge.

L'élevage porcin traverse actuellement une crise très grave, tant sur le plan économique que social et ce, en raison de la combinaison des prix élevés des matières premières d'une part, et de la faiblesse persistante des prix du porc d'autre part. Bien que la crise soit un problème européen et même mondial, les prix du porc dans nos pays voisins sont néanmoins plus élevés qu'en Belgique. Les éleveurs de porcs belges subissent actuellement des pertes de 25 à 30 euros par porc prêt à être abattu. Les prix des porcelets ont également chuté. Ce n'est pas tenable.

Ce secteur, qui est économiquement important pour la Belgique, mérite le soutien nécessaire pour pouvoir développer une stratégie durable pour l'avenir. "Nous partageons pleinement les préoccupations des éleveurs de porcs et continuons à réitérer la nécessité de récompenser les bons produits, durables et de haute qualité de nos éleveurs de porcs par un prix équitable", a déclaré Katrien D'hooghe, Managing Director de BFA. "Il est nécessaire de se concentrer pleinement sur les produits qui répondent aux attentes des consommateurs et qui se différencient suffisamment en termes de sécurité alimentaire, de qualité et de durabilité, mais au juste prix", poursuit le document. 

BFA est convaincue que le secteur ne peut continuer à se redresser que d'une manière économiquement saine. Le secteur de l'alimentation du bétail s'efforce de mettre en place un secteur de l'élevage porcin durable, efficace et compétitif, capable de tenir son rang dans le monde de l'exportation. Il faut pour cela rétablir l'équilibre entre l'offre et la demande. Par conséquent, tous les efforts doivent être déployés pour ouvrir de nouveaux marchés de vente et rouvrir les marchés de vente qui sont encore fermés en raison de la peste porcine africaine, y compris la Chine. BFA appelle donc toutes les autorités (régionales, nationales, européennes) à trouver une solution à ce problème rapidement et avec tous les moyens possibles. En outre, il est nécessaire d'agir immédiatement pour soulager la pression sur les marchés. Le marché intérieur européen a été sérieusement perturbé par les conséquences, entre autres, de la présence de la peste porcine africaine et de la pandémie de COVID-19.

BFA appelle donc à une concertation urgente et structurée et soutient pleinement l'initiative de la ministre flamande de l'agriculture, Hilde Crevits, de réunir à court terme toutes les parties concernées de la chaîne. Toutes les solutions possibles, volontaires ou non, susceptibles d'apporter le soutien nécessaire aux éleveurs de porcs doivent être examinées. Une surtaxe à court terme pour les éleveurs de truies suivant l'exemple wallon et les mesures structurelles nécessaires à long terme sont une priorité absolue pour un secteur porcin en crise. Les points de travail importants sont également le développement de l'exportation et le fait de donner au porc l'image qu'il mérite. Savoureux et sain. Cette crise ne peut être résolue que si tous les maillons de la chaîne collaborent de manière constructive à des solutions permanentes. Si une solution n'est pas trouvée rapidement, les dommages économiques et sociaux seront incalculables.

 


  Flash Actua
 
Lin - transport: modification de l'arrêtéLees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Reconnaissance de la calamité naturelle publique 'inondations du 14 au 16 juillet 2021 en Wallonie' Lees meer
 
 
Phénomènes climatiques extrêmes en Belgique et ailleurs, une vérité « qui dérange » …Lees meer
 
 
Le Comité de concertation fixe un socle fédéral pour le port du masque obligatoire Lees meer
 
 
Milcobel passe sa succursale de Schoten sous le marteau Lees meer
 
 
Inondations juillet 2021 Wallonie: la pollution diffuse en hydrocarbures Lees meer
 
 
Un “été pourri”...Lees meer
 
 
Eurobaromètre : l'optimisme quant l'avenir de l'UE est à son plus haut niveau depuis 2009 VendrediLees meer
 
 
Le nouveau règlement sur le contrôle des exportations entre en vigueurLees meer
 
 
Le prix moyen des terres agricoles en hausse en Belgique Lees meer