Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 01 mars 2021 12:38 

L’UE éclaircit l’application de la LMR CIPC


Bonne nouvelle pour le secteur de la pomme de terre : la Commission européenne a récemment fixé formellement la valeur de 0,4 ppm comme limite maximale résiduelle temporaire (LMRt) dans les (produits de) pommes de terre.

Cette valeur entrera en vigueur le 02 septembre 2021*. Cela épargne au secteur l’application immédiate de la valeur standard (limite de détection) de 0,01 ppm. Ce règlement de transition est indispensable. Il accorde du temps à la filière pour évacuer la contamination historique, entre autres dans les hangars de stockage.

Jean-Pierre Van Puymbrouck, Président de Belpotato.be : « Cela est très positif pour le secteur de la pomme de terre. Un passage immédiat à la valeur seuil de 0,01 ppm aurait été une catastrophe, car cela était tout simplement impossible dans la pratique. Heureusement, l'Europe a été attentive à nos arguments et nous avons pu négocier une LMR temporaire. »

Mais le travail n’est pas terminé. La LMRt sera réexaminée sur base des données de surveillance qui doivent être communiquées à la Commission au plus tard au 31 décembre 2021, puis réactualisées au 31 décembre de chaque année ultérieure, en même temps qu’un rapport remis à jour sur l’élaboration et la mise en œuvre des pratiques de nettoyage. Ces éléments probants doivent contribuer à conduire progressivement la diminution de la LMRt au fil des prochaines années vers la valeur seuil de 0,01 ppm, tout en restant en phase avec la réalité de terrain. L’objectif reste de ne perdre aucun lot de pommes de terre ni aucune capacité de stockage.

Le protocole de nettoyage (disponible sur  www.belpotato.be) élaboré l’an dernier par Euppa (la transformation européenne), Europatat (le négoce européen) et Copa-Cogeca (les producteurs européens) a permis d’obtenir la LMRt de 0,4 ppm. De nombreuses entreprises l’ont déjà appliqué. Toutefois, par manque de temps et en raison de la présence tardive de pommes de terre dans les hangars à cause du coronavirus, cela n'a pas encore pu être fait dans tous les entrepôts ou pas complètement.

Belpotato.be appelle tous les opérateurs concernés (producteurs, négociants et industries) à l’appliquer le plus largement possible dès la fin du déstockage de la récolte 2020, et en tous cas avant la mise en stockage de la récolte 2021.

Le large plan d’échantillonnage réalisé par Belgapom servira à établir les chiffres moyens de résidus sur les tubercules de la récolte 2020, et à alimenter le rapport qui devra être présenté à la Commission en fin d’année 2021. L’engagement du secteur à fournir des données correctes et actualisées chaque année contribuera à l’évolution dégressive réaliste de la LMRt.

Pour toute info complémentaire : pierre@belpotato.be

 

*Règlement (EU) 2021/155 du 09 février 2021, publié le 10 février 2021.



  Flash Actua
 
Les inondations du 26 juin 2020 à Malmedy sont reconnues comme une calamité naturelle publiqueLees meer
 
 
AR concernant les eaux minérales naturelles et les eaux de sourceLees meer
 
 
Evaluation des stocks belges de pomme de terre au 1er avril 2021Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Quelle densité de plantation pour quelle variété?Lees meer
 
 
Agribex 2021: 5 joursLees meer
 
 
Problème d'écoulement des pommes de terre bio 'made in Belgium'Lees meer
 
 
Commerce agroalimentaire: croissance stable tout au long de 2020 Lees meer