Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 22 sep 2020 17:47 

Disponibilités des « nouveaux » antigerminatifs


Rappelez-vous… Lors des coins de hangars en février 2020, nous attirions votre attention sur les nouveaux antigerminatifs et leurs disponibilités pour la saison 2020-2021.

Déjà en décembre 2019, des rumeurs couraient qu’il n’y aurait pas assez de DMN (1,4 Diméthyl-napthalène) ou 1,4 Sight. En février nous vous rappelions avec insistance qu’il faudrait rapidement prendre contact avec votre fournisseur, afin de vous assurer d’avoir les quantités souhaitées. La semaine passée, certains distributeurs annonçaient qu’il n’y en aurait pas assez pour tout le monde… Il est incompréhensible et inadmissible que les producteurs soient mis devant un tel fait accompli à la veille des mises en stockage… Il y a par ailleurs (outre l’hydrazide maléique appliqué en culture) 2 autres produits dont la disponibilité ne fera pas défaut, c’est en tout cas ce que nous ont affirmé les producteurs / distributeurs : l’huile de menthe (Biox-M) et l’éthylène (Restrain et Biofresh Safestore).

Le Biox-M est agréé à 90 ml/tonne pour le 1er traitement, et 30 ml/t à intervalles réguliers de 21 jour minimum. 11 applications pour un total de 390 ml/tonne/12 mois. Délai entre dernière application et consommation : 6 jours, mais pour dissipation odeur et/ou goût, prévoir 12 jours. 1ère application dès la fin de la cicatrisation. A noter qu’il est agréé en bio ainsi qu’en conservation de plants. Contrairement aux autres produits, le Biox-M a un effet curatif et peut donc aussi être appliqué sur tubercules avec germes. Le produit « grillera » ceux-ci. L’odeur et/ou le goût de la menthe s’estompe d’autant plus vite que les pommes de terre sont bien ventilées, que cela se passe à température plus élevée (plus vite à 12° qu’à 6°C par exemple). L’éventuel goût se marquera plus sur des variétés à fine peau qu’à peau plus épaisse, et disparaitra d’autant plus vite qu’on ventile à t° plus élevées (cfr supra). La disponibilité en huile de menthe est « infinie » dans la mesure où elle est largement utilisée pour d’autres usages, principalement dans l’industrie agro-alimentaire.

L’éthylène, fabriqué à base d’éthanol, est lui aussi très largement disponible. Il en va autrement pour les générateurs / bonbonnes : renseignez-vous !  Les 2 produits commerciaux sont appliqués en permanence par un diffuseur.

Le Restrain (application par fumigation / générateur d’éthylène) peut être appliqué en conservation de plants, par contre le Biofresh Safestore (application par bonbonne d’éthylène sous pression) n’est pas agréé en plants ! Les 2 produits peuvent être utilisés en bio. Avec l’éthylène, attention aux éventuelles influences négatives sur les colorations à la friture (variétés à destination de l’industrie de la transformation (frites et chips/croustilles)) ! Cela varie de variété à variété, du type de nébulisation (électrique ou thermique), des teneurs en CO² dans le bâtiment, etc. Prenez contact avec l’applicateur du produit et avec votre acheteur afin d’assurer vos arrières !

Le 1,4 Sight s’applique à la dose de 20 ml/t, peut être utilisé 6 fois en cours de stockage, avec un délai entre chaque application allant entre 28 à 42 jours. Il peut être appliqué dès que la phase de séchage est finie. Le délai entre la dernière application et l’utilisation est de 30 jours.

 

A quand la première application ? A quand les applications suivantes ?

Mis à part les délais minimaux d’application en fonction du séchage et/ou de la cicatrisation, ces 3 antigerminatifs seront appliqués plus ou moins vite et plus ou moins intensément en fonction : d’une conservation de courte ou longue durée, de l’utilisation ou non de l’hydrazide maléique au champ, de la variété (à courte ou longue dormance), de l’âge de la pomme de terre (plantée tôt ou tard, avec un plant jeune ou un vieux plant) ou encore de l’utilisation ou non de la réfrigération. A l’avenir, les utilisations croisées de plusieurs produits et/ou techniques, se feront de manière courante.



  Flash Actua
 
Céréales updateLees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Nouvelle édition du livre de référence 'Maladies, ravageurs et désordres de la pomme de terre'Lees meer
 
 
Arrachages et mise en stockage des pommes de terreLees meer
 
 
Le nouveau rapport sur l'état de la nature Lees meer
 
 
Le commerce agroalimentaire de l'UE27 en croissance malgré les défis du coronavirus et du BrexitLees meer
 
 
Statu quo ou réforme de la PAC ? Lees meer
 
 
Réduire l’utilisation prudente des antibiotiques dans la filière porcineLees meer