Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 11 oct 2019 17:52 

La priorité accordée à la lutte contre 20 organismes de quarantaine sur le territoire de l'UE


La Commission européenne a publié aujourd'hui une liste de 20 organismes de quarantaine réglementés, considérés comme des organismes de quarantaine prioritaires, parmi lesquels celles luttant contre Xylella fastidiosa (maladie de Pierce), Popillia Japonica (scarabée japonais), Anoplophora glabripennis (longicorne asiatique), Candidatus Liberibacter spp («greening» des agrumes) et Phyllosticta citricarpa (maladie des taches noires des agrumes), dont l'impact économique, environnemental et social sur le territoire de l'Union est le plus grave.

Les États membres devront lancer des campagnes de sensibilisation du grand public, réaliser des enquêtes annuelles, préparer des plans d'intervention, des exercices de simulation et des plans d'action en vue de l'éradication de ces organismes nuisibles. Saluant l'adoption de cette liste, Vytenis Andriukaitis, commissaire chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, a déclaré: « La santé des végétaux a été l'une des préoccupations majeures de mon mandat au cours des cinq dernières années. C'est la raison pour laquelle je suis particulièrement heureux de pouvoir inscrire à mon bilan l'établissement de cette priorité, qui aidera l'UE et les États membres à mieux se préparer et à engager des actions rapides contre ces dangereux organismes nuisibles aux végétaux ainsi qu'à contribuer au « Green Deal » européen, à la protection de notre biodiversité, de nos écosystèmes naturels et de l'agriculture de l'UE. » Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, responsable du Centre commun de recherche, s'est exprimé en ces termes: « Afin de protéger efficacement nos végétaux et la qualité de vie de nos citoyens, nous devons d'abord saisir la gravité de l'incidence économique, environnementale et sociale d'organismes nuisibles tels que le scarabée japonais et la maladie des taches noires des agrumes. Grâce à un nouvel indicateur conçu par le Centre commun de recherche, nous pouvons à présent estimer les dommages causés par ces organismes nuisibles sur plusieurs plans, y compris les moins tangibles, tels que le paysage, le patrimoine culturel, la biodiversité et les écosystèmes. Nous avons pu de la sorte déterminer les 20 organismes nuisibles les plus néfastes sur lesquels devraient se concentrer nos efforts. » La sélection des organismes nuisibles repose sur l'évaluation qui a été effectuée par le Centre commun de recherche de la Commission et l'Autorité européenne de sécurité des aliments.

Le communiqué de presse complet est disponible en ligne dans toutes les langues.



  Flash Actua
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Pertes de récolte des pommes de terre confirmées aux Etats-Unis et Canada Lees meer
 
 
Le Guide MICHELIN Bib Gourmand Benelux 2020 Lees meer
 
 
Décret modifiant diverses législations en matière de bail à ferme Lees meer
 
 
100 indications géographiques européennes en ChineLees meer
 
 
M, le grand livre du Guide Michelin Lees meer
 
 
La CE lance un observatoire du marché du vin Lees meer
 
 
AOP: Vlees van het rood ras van West-VlaanderenLees meer