Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 17 juil 2019 10:56 

Situation ravageurs et auxilliaires en pommes de terre


Pucerons :
Les populations de pucerons sont en chute libre et il n’y a plus que des populations résiduelles dans les champs. Enormément de parasites de pucerons et de larves de coccinelles. Il est probable que ce ravageur ne fera plus aucun dégâts cette année.

Doryphores
La situation est compliquée car il y a des champs sans, des champs « avec » et beaucoup d’autres entre les deux. Actuellement, deux générations se chevauchent, on constate déjà des pontes de la deuxième génération qui vont donner des jeunes larves d’ici quelques jours et des larves de la première qui terminent leur cycle dans pas mal d’endroits. Vu les produits disponibles, les contraintes liées à leur utilisation et le cycle compliqué cette année de ce ravageur, nos conseils sont les suivants
-    Peu ou pas de dégâts et présence faible de larves et/ou d’adultes : ne pas traiter
-    Présence de larves sur au moins dix pourcent des plantes : traitement insecticide
-    Dégâts observables importants mais peu ou pas de larves visible : attendre la deuxième génération et traiter contre les jeunes larves dès qu’elles apparaissent. Les dégâts ont été fait par la première génération qui est dans le sol et donc non contrôlable par un traitement actuellement. Un suivi attentif des champs (tous les 4-5 jours minimum à 20°C, tous les 2-3 jours à 30°C) est nécessaire pour bien positionner le traitement. S’il est réalisé trop tôt, il ne sert à rien. 
Les champs peu touchés par une première génération ne le seront que faiblement par la seconde, celle-ci a tendance à beaucoup moins se disperser que la première et reste généralement dans le premier champ. Il est judicieux d’adapter la surface traitée à la zone où l’on constate les dégâts (c-à-d traitement en localisé), s’ils sont limités géographiquement (bord de champs, fourrière, etc…. ).  



  Flash Actua
 
Nouvelles règles de l’UE pour la santé des végétaux Lees meer
 
 
Quelques éclaircies après une année 2018 historiquement difficile pour l'agricultureLees meer
 
 
Les inondations du 19 mai 2019 reconnus comme calamité publiqueLees meer
 
 
Le classement des carcasses de bovins et de porcsLees meer
 
 
La CE autorise l'acquisition de Nuova Castelli par Lactalis Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Actua en pommes de terreLees meer
 
 
Herbicides sélectifs pour usage non professionnel : fin du délai d’utilisation Lees meer
 
 
Semis semences de betteraves enrobées avec du thiaméthoxame/bêta-cyfluthrine/clothianidine autoriséLees meer
 
 
Accord sur les exigences minimales en matière de réutilisation de l'eau dans l'agricultureLees meer
 
 
les agriculteurs européens recevront 467 millions d'euros pour compléter les aides directes Lees meer
 
 
Dérogation 120 jours pour les NNI Lees meer
 
 
Produit à base du métalaxyl-M temporairement autorisé Lees meer