Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 14 mai 2019 17:39 

Phytotechnie en orge brassicole, avoine et froment


Avoine :

Les avoines semées le 27 février à Gembloux se trouvent actuellement au stade épis à 1cm (BBCH31). Si vos avoines se trouvent au stade redressement (BBCH30), la deuxième fraction d’azote peut être appliquée. La fumure de référence est :

  • 80-100 unités fractionnées en deux applications : 1/3 au tallage, 2/3 au redressement
  • En région froide, 120 unités fractionnées en deux applications : 1/3 au tallage, 2/3 au redressement

Orge brassicole :

Réseau

2 parcelles réparties dans les localités : Namur (Gembloux, Liernu)

 

A Gembloux : Les orges brassicoles semées à la fin du mois de février se trouvent au stade épis à 1cm (BBCH31). La pression des maladies est actuellement faible (la rhynchosporiose est présente sur 20% des F6 avec une sévérité de 1%, la rouille naine est présente sur 15% des F6 avec une sévérité de 0.75%). Notre conseil est donc d’attendre le stade BBCH39 (dernière feuille étalée) pour appliquer un traitement fongicide.

A Liernu : Les orges brassicoles semées fin mars se trouvent au stade fin tallage. Si la culture parait carencée, une deuxième application de fumure pourra être appliquée au stade redressement (BBCH30), notre recommandation est d’appliquer entre 20 et 40 kgN/ha. Dans le cas où les reliquats azotés de la parcelle sont élevés, il est recommandé de ne pas appliquer cette deuxième fraction afin de ne pas dépasser la teneur en protéine maximale autorisée.

Point phytotechnique en froment

Fumure et régulateur

La semaine dernière, les semis d’octobre avaient atteint le stade 37 et cette semaine, les semis réalisés en novembre sont caractérisés par ce même stade (BBCH 37), il y a lieu d’appliquer la dernière fraction de la fumure azotée pour ces semis.

A titre de rappel, la dose de référence à appliquer est de 65 kg N/ha pour une fumure en trois fractions et de 85 kg N/ha pour une fumure en deux fractions.  Cette dose est à moduler selon les conditions culturales de la parcelle, les doses déjà appliquées et l’état de la culture définie lors dans le Livre blanc céréales 2019. L’ensemble des informations afin d’adapter cette fumure sont reprises ici. Un outil d’aide à la décision au niveau de la fumure est disponible ici



  Flash Actua
 
Projet d’arrêté royal relatif à la lutte contre la tuberculose bovineLees meer
 
 
Le secteur de l'alimentation animale s'unit pour la sécurité alimentaireLees meer
 
 
Amélioration de l’indice global des prix à la production agricole Lees meer
 
 
Une plateforme de concertation défend les intérêts du secteur belge des drones Lees meer
 
 
Phytotechnie en orge brassicole, avoine et froment Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Les plantations de pommes de terreLees meer
 
 
La CE accorde plus de flexibilité sur la date limite pour les demandes de paiements directsLees meer
 
 
Transfarmation: la première ferme flottante au monde à RotterdamLees meer
 
 
Bulletin Agrométéorologique (Belgique) Lees meer
 
 
Risque d’introduction de la peste porcine africaine aux élevages de porcs belgesLees meer
 
 
Des associations de vétérinaires rurauxLees meer
 
 
Données de vente des produits phytopharmaceutiques en Belgique maintenant en ligne Lees meer
 
 
La session annuelle d’information et de discussion sur les produits phytopharmaceutiquesLees meer
 
 
La formation professionnelle dans l'agricultureLees meer
 
 
Une action renforcée de l'UE pour protéger la natureLees meer
 
 
La CE adopte une méthodologie commune pour mesurer le gaspillage alimentaire dans l'UELees meer
 
 
Mesures de prévention de l'introduction et de la propagation du feu bactérienLees meer
 
 
Les nouvelles règles pour protéger les agriculteurs dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire Lees meer