Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 18 fév 2019 18:01 

Le cheval de trait : l’atout charme de la ruralité wallonne


Communément associé aux travaux pénibles des champs ou des forêts, le cheval de trait, cet animal élégant et puissant, a depuis longtemps constitué une alternative aux outils mécaniques.

Image de notre patrimoine rural, le Ministre wallon de la Ruralité, René COLLIN, souhaite entretenir les fonctions que peuvent remplir le cheval de trait Ardennais et le Cheval de trait belge. Il relance un appel à projets doté de 500.000 euros visant à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait dans nos 229 communes rurales et semi-rurales. Nouveauté, le programme s’ouvre désormais aux associations et personnes physiques ce qui permettra d’ouvrir ce programme aux  maraichers, viticulteurs ou encore producteurs de sapins de Noël.

« La polyvalence du cheval de trait, explique René COLLIN, est un atout majeur pour répondre aux défis énergétiques ainsi qu’aux objectifs de développement durable. En 2016, 44 dossiers avaient été retenus dont 15 portés sur une base transcommunale. Aujourd’hui, l’entretien des espaces publics, le transport de personnes à des fins pédagogiques et/ou récréatives, le maraichage, les travaux forestiers, la promotion touristique, des missions de service public,…sont remplies par cet animal aussi gracieux que sympathique. Ces initiatives contribuent à consolider le savoir-faire wallon en termes d’élevage mais également à créer des emplois locaux non-délocalisables ».

Les dossiers de candidature, dont le dépôt est attendu pour le 5 avril prochain, seront évalués par un jury. Ce dernier s’attardera plus particulièrement sur les critères suivants :

  • Aspect innovant ;
  • Faisabilité technique et financière ;
  • Effets induits attendus ;
  • Nombre de personne touchées.

Les communes et associations retenues pourront bénéficier d’une intervention maximale de 10.000 euros. Un montant qui pourrait monter à 12.500 euros par communes pour les dossiers transcommunaux. Les entités sélectionnées s’engageront de leur côté à mettre en œuvre leur projet endéans les 18 mois suivant de la notification et ce, sur période de 3 ans.

La Fondation Rurale de Wallonie, principale référence wallonne en matière d’accompagnement des communes dans les projets de développement rural, sera en effet sollicitée pour les suivre et les conseiller dans la mise en œuvre de leur projet, le but ultime étant de sensibiliser un maximum de pouvoirs locaux wallons à avoir recours au service du cheval de trait.

Formulaires : https://agriculture.wallonie.be/actualites2



  Flash Actua
 
Retrait volontaire du permis de PIRIMOR Lees meer
 
 
Rendez-vous mondial de l’Agroforesterie à Montpellier du 19 au 23 maiLees meer
 
 
Projet d’arrêté royal relatif à la lutte contre la tuberculose bovineLees meer
 
 
Le secteur de l'alimentation animale s'unit pour la sécurité alimentaireLees meer
 
 
Amélioration de l’indice global des prix à la production agricole Lees meer
 
 
Une plateforme de concertation défend les intérêts du secteur belge des drones Lees meer
 
 
La CE accorde plus de flexibilité sur la date limite pour les demandes de paiements directsLees meer
 
 
Transfarmation: la première ferme flottante au monde à RotterdamLees meer
 
 
Bulletin Agrométéorologique (Belgique) Lees meer
 
 
Données de vente des produits phytopharmaceutiques en Belgique maintenant en ligne Lees meer
 
 
La session annuelle d’information et de discussion sur les produits phytopharmaceutiquesLees meer