Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 09 mai 2018 17:27 

Peste porcine africaine: recommandations aux touristes de chasse dans les pays de l'Est


La peste porcine africaine [PPA] est une maladie virale hautement contagieuse affectant les porcs et les sangliers, en aucun cas l’homme. Les conséquences économiques de l’arrivée de la maladie en Belgique seraient notamment très importantes pour le secteur du porc mais aussi pour le secteur de la chasse.

Elle peut se transmettre facilement d’un animal à l’autre ou par des objets ou des aliments contaminés. Il n’y a ni traitement, ni vaccin.
La PPA est présente depuis plusieurs années dans les pays d’Europe de l’Est, à la fois chez les porcs domestiques et chez les sangliers, mais ces derniers mois, elle s’est propagée plus rapidement et plus à l’ouest, touchant des pays qui étaient jusque-là indemnes. Ces dernières contaminations sont vraisemblablement la conséquence d’introduction de produits contaminés (viande) par des voyageurs en provenance de zones infectées.

A ce jour, la PPA est présente dans les populations de sangliers des pays suivants : Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, République tchèque, Hongrie, Russie, Biélorussie, Ukraine, Moldavie. La PPA a également été identifiée en Roumanie mais uniquement dans des élevages de porcs domestiques.

Les zones de restriction délimitées dans ces différents pays peuvent être consultées à la page suivante : http://www.afsca.be/santeanimale/pesteporcineafricaine/zones/
Consciente du risque, l’AFSCA a mis en place une task force multisectorielle le 29 mars dernier. Elle coordonne également un plan d’actions à ce sujet, notamment afin de sensibiliser les voyageurs en provenance des zones touchées.
La saison de la chasse dans certaines de ces zones débutant sous peu, l’AFSCA lance un message aux chasseurs qui s’y rendraient afin qu’ils ne ramènent pas la maladie dans leurs bagages.

Les chasseurs qui vont chasser dans les pays de l’Est doivent en effet être particulièrement vigilants afin de ne pas introduire la maladie en Belgique lors de leur retour. Les mesures de précaution suivantes doivent être prises afin de limiter le risque d’introduction :

  • ne pas chasser dans les zones infectées délimitées dans les différents pays contaminés (http://www.afsca.be/santeanimale/pesteporcineafricaine/zones/)  ;
  • après la chasse, se laver les mains avec de l’eau et du savon ;
  • nettoyer et désinfecter les bottes ainsi que tout le matériel qui a été en contact avec des sangliers, des déchets de sangliers ou avec le sol de lieux à risque où les carcasses ont été collectées et éviscérées ;
  • nettoyer les véhicules qui ont participés à la chasse, sans oublier les pneus et l’intérieur des véhicules ;
  • laver les vêtements portés au cours de la chasse à haute température (minimum 60°C) ;
  • ne pas utiliser de chien au cours de la chasse ;
  • éviter de ramener des carcasses, des parties de carcasses ou des trophées de sangliers ;
  • après avoir participé à une chasse dans une zone à risque ou avoir eu un contact avec un sanglier dans une zone à risque, interdiction de pénétrer dans une exploitation porcine et d’avoir des contacts avec des porcs domestiques dans les 72h suivant le retour en Belgique.

La désinfection doit s’effectuer à l’aide de biocides efficaces contre le virus de la PPA. Pour le moment, il n’y a pas de biocides autorisés ayant démontré une efficacité spécifique contre le virus de la PPA. En l’absence de tels produits, le SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement recommande d’utiliser des biocides destinés à l’hygiène vétérinaire employés habituellement pour désinfecter les matériaux et surfaces associés à l'hébergement ou au transport des animaux. Ces produits doivent avoir un large spectre d’activité (produits à base de glutaraldéhyde, peroxyde d’hydrogène, acide peracétique, eau de javel) et être appliqués après nettoyage des éléments à désinfecter.

Plus d’informations : http://www.afsca.be/santeanimale/pesteporcineafricaine/



  Flash Actua
 
Evaluation des stocks belges de pomme de terre: quantités en stock au 1er février 2019Lees meer
 
 
Les régions réclament l'insertion dans les règlements PAC d'objectifs environnementaux chiffrés Lees meer
 
 
Un Plan Stratégique pour la Filière horticole ornementale en Wallonie Lees meer
 
 
Peste porcine africaine : assouplissement de l’interdiction de rassemblement des porcs Lees meer
 
 
Les conditions de police sanitaire régissant les mouvements d'équidésLees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
SIMA 2019- Dewulf: la première planteuse à courroies portée à 3 rangsLees meer
 
 
Message de l’AFSCA / FAVV relatif au Brexit Lees meer
 
 
Vaccination contre la fièvre catarrhale du mouton 2019 Lees meer
 
 
Prévisions économiques de l'hiver 2019Lees meer
 
 
Faites la visite virtuelle de la ForwardFarm Hof Ten Bosch La Belgique à nouveau pionnière dans l'Lees meer
 
 
Action du chrome dans les fruits et légumes frais Lees meer
 
 
Retrait de l’autorisation du FLORANID TURF + HERBICIDE Lees meer