Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 05 oct 2017 13:38 

Tuberculose bovine: deuxième foyer en 2017


Le 31 juillet 2017, un premier foyer de tuberculose bovine a été confirmé dans l’exploitation d’un négociant-engraisseur de la Province d’Anvers de +- 65 bovins, suite à la détection de lésions sur deux bovins à l'abattoir. Suite à la tuberculination générale qui y a été effectuée, 4 bovins ont été contrôlés positifs et 4 autres douteux.

L’ensemble du troupeau a fait l’objet d’un stamping out.
Quatre exploitations de contact ont été identifiées et les bovins présents y ont fait l’objet d’une tuberculination.
Suite à cette enquête épidémiologique et aux intradermo-tuberculinations réalisées, un second foyer a été identifié, puis confirmé le 15 septembre, également en Province d’Anvers. Il s’agit d’une exploitation mixte de +- 180 bovins, où ont séjourné environ 6 ans les deux bovins présentant des lésions à l’abattoir, à l’origine de la découverte du premier foyer, de même que 4 des 8 bovins ayant réagi à la tuberculination réalisée dans ce premier foyer.

La tuberculination générale a révélé 49 bovins positifs et 22 douteux. Un stamping out est également réalisé.
250 exploitations de contacts ont été identifiées.

Ces troupeaux doivent également faire l'objet d'une tuberculination générale, leur statut est suspendu en attendant les résultats.

Le lait des exploitations de contact dont le statut "tuberculose" a été suspendu peut être collecté sans la moindre restriction.

Les mesures imposées aux foyers et aux troupeaux de contact, de même que d’autres informations utiles à propos de la tuberculose bovine, sont détaillées sur le site de l'AFSCA : http://www.favv.be/santeanimale/tuberculose/

L'AFSCA prendra toutes les mesures nécessaires afin d'éviter une propagation de la maladie et tient à attirer l'attention sur l'importance de l'expertise post mortem à l'abattoir et sur l'importance de réaliser correctement les tuberculinations.

Au niveau européen, la Belgique reste indemne de tuberculose. La détection de cas sporadiques, tels que les deux foyers survenus en 2016 et ceux évoqués ici, ne compromet pas ce statut.
Une nouvelle approche en matière de surveillance et de lutte contre la tuberculose sera mise en place fin 2018 (publication d’une nouvelle législation). Les intradermo-tuberculinations y seront notamment remplacées par des tests sanguins. D’ici là, ce sont les dispositions prévues par l’AR du 17/10/2002 relatif à la lutte contre la tuberculose bovine qui restent d’application.
La Direction « Santé des Animaux et Sécurité des Produits Animaux »



  Flash Actua
 
Les citoyens de l'Union européenne restent attachés à la politique agricole commune (PAC)Lees meer
 
 
SIA Paris: notre agriculture fera savoir son savoir-faire au coeur de la Ville Lumière Lees meer
 
 
L'expertise et à l'indemnisation des bovins abattusLees meer
 
 
Janvier 2018: 910 faillites Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terre 20/02/2018Lees meer
 
 
Tas d’écarts de triage en pommes de terreLees meer
 
 
Concours de l'Entrepreneur de Jardins de Wallonie: appel aux nouveaux candidatsLees meer
 
 
La Commission approuve une nouvelle appellation d'origine protégée pour un vin de HongrieLees meer
 
 
AR relatief à la brucellose bovineLees meer
 
 
AB Register ASBL Lees meer
 
 
Belgapom cotation du 16/02/2018Lees meer
 
 
Les membres de la commission d'examen pour l'épreuve théorique de l'examen de chasse Lees meer
 
 
L’agenda du Portail de l’agriculture wallonneLees meer
 
 
Dates supplémentaires d’examen pour la phytolicence Ps en 2018Lees meer
 
 
Retrait de l’autorisation de CENTIUM 360 CS (8925P/B) en potiron, asperge et rhubarbeLees meer